Que faire pour lutter, dans nos maisons, contre le réchauffement climatique ?

Que faire pour lutter, dans nos maisons, contre le réchauffement climatique ?

Avec le réchauffement climatique, pour certains pays comme le nôtre, ce seront des canicules plus fréquentes l’été. Des moyens existent pourtant pour en limiter les effets…

toit-vegetal

Depuis très longtemps, les habitants scandinaves utilisent le toit végétalisé particulièrement isolant été comme hiver (photo site  » alternative et économie « )

La première solution, c’est d’adopter le toit végétal pour nos habitations. C’est un moyen idéal pour isoler les bâtiments, facile à mettre en place et assez esthétique. Il est plus stable et plus étanche qu’un toit standard et surtout il préserve mieux la fraicheur, l’été en particulier, en milieu urbain où il est aussi source de biodiversité.

Autre solution, le puits canadien : c’est un procédé géothermique qui utilise la température du sol pour refroidir un bâtiment. Des tuyaux sont enterrés entre 1,5 et 2 mètres dans le sous-sol jusqu’à l’habitation et cela permet en été d’aller cherche en profondeur un air plus froid et donc de climatiser naturellement la maison.

Enfin, le « free cooling » (littéralement « rafraîchissement gratuit ») consiste à évacuer la chaleur pendant la nuit à l’aide de ventilation mécanique ou naturelle afin que la température soit la moins élevée possible : cette méthode économe est le plus souvent utilisée dans les data centers mais elle suppose que la nuit il fasse entre et 5 et 10 degrés de moins que le jour.

Houriez Manon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.