La Californie en feu

La Californie en feu

 Aux Etats-Unis cela fait plus d’un mois que les pompiers luttent contre l’incendie le plus meurtrier de l’histoire de la Californie.

Ce n’est pas le réchauffement climatique qui est directement la cause des incendies. Mais il les favorise par la sécheresse de l’air et de la végétation.

La Californie en flamme le 11 novembre 2018 (Photo AFP 2018 Josh Edelson)

La Californie en flammes le 11 novembre 2018 (Photo AFP 2018 Josh Edelson)

Ce réchauffement climatique bouleverse les conditions météorologiques ; ce mois-ci il y a eu moins de précipitations dans cette zone avec une baisse de 95% des pluies habituelles. Depuis 2015, les incendies se sont multipliés, ils sont plus destructeurs, et s’étendent sur de plus grandes surfaces, leur puissance s’est intensifiée, plus particulièrement cette année 2018.

Les étés sont aussi de plus en plus chauds et ils durent de plus en plus longtemps chaque année. Et puis les vents sont aussi de plus en plus forts, les incendies se propagent très rapidement ce qui leur donne une dimension dévastatrice jamais connue.

D’ici 2100, si les gaz à effet de serre continuent d’augmenter, la zone touchée par les incendies pourrait augmenter de 77% selon l’État de Californie.

En plus des effets indirects du changement climatique, il y a des responsabilités humaines : l’immobilier s’est considérablement développé en zone forestière, les réseaux électriques sont parfois très mal entretenus et les pompiers considèrent que ce sont des éléments déclencheurs d’incendie dans un contexte de sécheresse aggravée.

La sécheresse dure déjà depuis une dizaine d’années, et en effet d’après l’état fédéral 64 % de la population est concernée.

Le réchauffement climatique est bien un facteur de ces incendies mais ce n’est pas la seule cause de ces destructions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.