Plus de bio à la cantine !

Plus de bio à la cantine !

IMage http://www.manger-citoyen.org

Image http://www.manger-citoyen.org

Aujourd’hui, le bio n’a pas une grande place en France. En 2017, il ne représente que 3% du marché de la restauration.

Pourtant de plus en plus de français souhaitent manger bio…

Ce faible pourcentage est dû au manque d’argent. En effet, le bio coûte plus cher.

Second problème les fournisseurs de produits bio sont peu connus des responsables de restauration.

Cette année, en France environ 37 000 agriculteurs produisent des aliments bio. Un nombre en augmentation mais ce n’est pas suffisant.

Pour développer la consommation de bio, une loi a été promulguée le 1er novembre dernier. Celle-ci pourrait bien changer la donne d’ici 2022.

Elle inscrit l’obligation de proposer 20% de bio dans les restaurations des établissements publics. Mais les gérants de restaurations collectives se demandent comment ils vont pouvoir payer ces produits. Le surcoût du bio est estimé en moyenne à 18%.

Du côté des producteurs, la loi prévoit aussi que 15% de surfaces agricoles supplémentaires devront servir à la production d’aliments biologiques. Début 2018, 5 000 agriculteurs se sont convertis en agriculture biologique.

Ce mouvement vers le bio ne se limite pas à la restauration collective. Les particuliers sont aussi concernés. L’agence du bio estime que les ventes des grandes enseignes pour ces produits devraient bondir de 15 à 20 %.

bio

Le saviez-vous ?

A Paul Duez­Bettignies, tous les jours, le restaurant scolaire nous propose au moins un produit bio et de plus en plus de produits locaux, une vraie démarche vers le Développement durable !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.