Rencontre avec les « colibris nomades »

Rencontre avec les « colibris nomades »

 

Ce lundi 9 mars 2020, nos Jeunes Reporters pour l’Environnement 2019-2020 ont rencontré Laura et Bastien, les « Colibris Nomades »  qui partent le 21 mars pour 22 000 kilomètres à vélo à la découverte de tous ceux qui, dans le monde agissent à leur niveau pour plus d’humanité et de respect de notre environnement. On va tenter à Paul Duez de les suivre durant ces deux années pour les encourager régulièrement. Le Hublot s’en fera l’écho !

photo_1_colibris

Nos apprentis journalistes vous livrent ici leurs impressions

« Le lundi 9 mars 2020, nous avons rencontré deux personnes, Bastien et Laura, aussi connu sous le nom de « Colibris nomades ». Ceux-ci ont en tête un projet un peu fou qui est de faire le tour du monde en vélo pour porter les valeurs du développement durable sur notre planète. »

Florian Hisberghes et Léo Kotecki

« Bastien et Laura sont deux jeunes Cambrésiens de 28 et 29 ans. Ils ont suivi leurs études au Lycée Fénelon de Cambrai puis, dans une université en environnement afin d’obtenir un diplôme « Géographie et Environnement » pour Laura et un diplôme en « Risque et environnement » pour Bastien.

photo_2_laura

Pour ces deux experts de l’environnement, le développement durable ou soutenable est une valeur qui leur est chère. Après leurs études, Bastien part à Istres pour le travail et Laura à Lille.

C’est en 2017, qu’ils se retrouvent et projettent de faire le Tour de France ! Pas en voiture, ni en train, ni en bus mais bien en vélo et plus particulièrement en tandem. Ils partent alors en Avril 2017, de Cambrai pour leur Tour de France. Ils vont rallier la Bretagne, le sud-ouest, Marseille, Lyon, l’Alsace pour revenir à Cambrai. Ils totaliseront 6000 kilomètres, une chaîne cassée mais heureusement pas de crevaisons. Durant le voyage, ils ont tourné 21 reportages vidéo, fait des interviews et rencontré des acteurs du développement durable mais aussi des jeunes dans les écoles pour les sensibiliser. Leur retour s’est déroulé en Octobre 2017, 6 mois après leur départ.

Aujourd’hui, après leur Tour de France, ils décident de renouveler l’aventure mais cette fois-ci pour un Tour du monde ! Ils partiront cette fois, avec un vélo chacun, et ils seront comme pour le Tour de France, en autonomie, dormiront dans une tente qu’ils transporteront sur leurs vélos. »

Théo Hego

photo_2_bastien« Ils démarrent du Nord-est de l’Europe pour rejoindre la Turquie ; ensuite ils vont traverser l’Asie (en évitant les pays les plus instables ou en guerre) pour passer le nouvel an, si tout va bien, au Laos début 2021. Il est prévu de passer ensuite en Nouvelle Zélande. De là, ils vont être obligés de prendre l’avion pour arriver en Amérique du Sud. Traverser le continent, s’arrêter en Argentine où ils espèrent travailler grâce à un PVT (permis vacances travail) avant de terminer par le Brésil.

Au total, 22 000 kilomètres, 28 pays traversés et 24 mois sur les routes ! Mais aussi, 3 semaines pour rentrer en Europe par Voilier Stop. Ils parcourront 1000 kilomètres par mois en moyenne soit 33 kilomètres par jour. Ils partent avec un budget de 19 522€ par personne pour les 2 ans, résultant de leurs économies et des aides de leurs partenaires.

Thomas Clements et Théo Hégo

« Leur raisonnement est que les hommes vivent sur la Terre et que nous devons la respecter. Le problème est qu’aujourd’hui les hommes polluent avec l’industrie, les voitures… les colibris nomades veulent donc, aujourd’hui, en revenir à un mode de vie qui respecte cette nature. Le tour du monde à Vélo est un moyen de prouver que cela est possible sans polluer même si cela prend du temps »

Thomas Clements

« Ils ont choisi le nom « les colibris nomades » car cela vient d’une légende amérindienne ; il y avait un feu de forêt, tous les animaux se sentaient impuissants face à ça, et un colibri est allé chercher de l’eau du lac, pour essayer d’arrêter tout cela. Après un moment le Tatou commençait à être agacé, il dit au colibri : « Colibri tu n’es pas fou ? ce n’est pas avec ces quelques gouttes d’eau que tout pourra être arrêté » et le colibri répondit « Je le sais, mais je fais ma part ».

Pour Laura et Bastien, cela représente une allégorie du monde actuel. Ils souhaiteraient que toute la population devienne des colibris, ils nous font comprendre qu’il ne faut pas attendre les autres pour avancer ou alerter.

Maxence Dupriez 

photo_4_colibris

Pourquoi partir ?

« Leurs buts dans cette aventure se résument en 3 points : Découvrir, sensibiliser et promouvoir.

Découvrir, car ils veulent rencontrer et échanger avec d’autres « colibris » durant leur voyage mais aussi découvrir « l’homme », les différentes cultures.

Sensibiliser au développement durable, animer des partenariats avec différentes écoles, collèges et lycées pour donner l’envie de voyager et pourquoi pas encourager de futurs « colibris », de futurs acteurs du développement durable à s’engager.

Promouvoir car ils veulent diffuser leurs reportages vidéo, leurs photos sur leurs réseaux sociaux afin de mettre en valeurs leurs découvertes

Camille Raphael

Leurs vêtements…

« Pour leurs vêtements ils s’orientent vers le made in France avec la marque Ogarun. Les vêtements sont fabriqués avec de la laine mérinos, textile qui tient chaud en été, régule la chaleur en hiver, ne sent pas, sèche très vite, est léger, solide et confortable. »

Marie Ovcar et Jennifer Dupont 

« Bref, la laine de Mérinos, elle est antiseptique, a de l’éthique. »

Pauline Alphonse

Leurs coups de cœur…

« Bastien voulait absolument aller en Nouvelle Zélande car fan de la trilogie le seigneur des anneaux, c’est là-bas que de nombreuses scènes furent tournées…

Laura rêvait de voir le désert de sel de Bolivie. »

Noé Quinchon

« J’ai passé un bon moment à les écouter car cela était passionnant et je leur souhaite bonne chance. Nous les suivrons de près avec le lycée ».

Joseph Saint Aubert

Dernière Minute

En raison de la crise sanitaire liée au  Covid 19, Laura et Bastien ont du remettre leur départ à une date indéterminée, leur page internet  nous donne régulièrement de leurs nouvelles.

https://www.lescolibrisnomades.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.